Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 18:43

Le parquet étant terminé, il nous reste à faire les finitions avant l'aménagement final !

Les plinthes :

 

Nous avons choisi des plinthes de 10 cm de haut en Pin à peindre. L'épaisseur est de 1 cm permétant de cacher le joint du parquet avec le mur.

 

Une pemière couche de sous-couche et une mono-couche pour finir.

 

Collage laborieur avec une colle néopréne chimique prise rapide malgré la nécessité de les caller avec les tables de nuit pour que ca colle.

Peinture et collage des plinthes de la chambrePeinture et collage des plinthes de la chambre
Peinture et collage des plinthes de la chambrePeinture et collage des plinthes de la chambre

Peinture et collage des plinthes de la chambre

La marches :

 

Nous avons choisi de réaliser une marche avec le reste des lames de parquet.

 

Assemblage des lattes sur une planche pour obtenir un collage le plus plan possible.

Assemblage et collage à la colle à bois des lattes de parquets.Assemblage et collage à la colle à bois des lattes de parquets.

Assemblage et collage à la colle à bois des lattes de parquets.

Poncage au grain 35, 80 et finition au 120.

Poncage au grain 35, 80 et finition au 120.

Coupe et ajustage de la marche. Mise à niveau au poil !Coupe et ajustage de la marche. Mise à niveau au poil !
Coupe et ajustage de la marche. Mise à niveau au poil !

Coupe et ajustage de la marche. Mise à niveau au poil !

Aprés ajustement, réalisation de la moulure à la défonceuse et ponçage de finition.Aprés ajustement, réalisation de la moulure à la défonceuse et ponçage de finition.
Aprés ajustement, réalisation de la moulure à la défonceuse et ponçage de finition.

Aprés ajustement, réalisation de la moulure à la défonceuse et ponçage de finition.

Marche huilée avec la plinthe.

Marche huilée avec la plinthe.

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 19:04

Nous avons enfin un sol dans la chambre ...! Après la chape en chaux-chanvre et avoir acheté 25 m² de parquet en chêne d'occasion, il nous restait à le poser.

 

 

 

 

Stockage du parquet dans la chambre environ 1 mois avant la pose, afin qu'il équilibre son humidité.

 

 

 

Les lambourdes :

 

Le parquet massif cloué se fixe sur des lambourdes en bois résineux d'environ 4 cm x 6 cm. Pour ma part, j'ai choisi une épaisseur de 5 cm afin de compenser le niveau de la chape. Faute de lambourdes de 6 cm de large, j'ai acheté des plateaux de 15 cm que j'ai déligné en deux.

 

 

 

Calage des lambourdes au niveau laser ! Maintien des lambourdes avec des grandes vis directement dans la chape. Ces vis seront enlevées au fur et à mesure. Les lambourdes resterons flotantes une fois le parquet cloué.

 

 

 

 

 

 

 

Pose du parquet :

 

Mise en place de la première ligne de latte bien perpendiculaire à la baie vitrée. A noter que les murs ne sont pas perpendiculaires, j'ai dû déligner chaque latte.

Des calles de 1 cm sont misent entre le mur et les lattes pour garder un joint de dilatation.

 

 

 

Chaque latte est clouée au niveau de la lambourde, clouée à 45° dans la langette de la latte, grace à la cloueuse à air comprimé.

007

 

 

Quelque heures plus tard ...

 

 

 

Quelques jours plus tard ...

 

 

 

Encore quelques rangs ...

 

 

 

... et la dernière latte.

 

 

 

Tadam !

 

 

 

Le ponçage :

 

Ponçage du parquet à la machine. Passage plusieurs fois avec 3 grains différents : 40 , 60 et 100 pour la finition. Petit passage au 120 à la ponceuse à main.

 

Premier coup de ponçeuse ...

 

 

 

Ponçage des bords réalisé à la ponceuse à main. Un passage à 40 et un à 120.

 

 

 

La satisfaction du travail bien fait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Huilage :

 

Protection du parquet par une huile pour parquet écologique.

 

Premiers coups de rouleau des 3 couches à venir.

 

 

 

 

Tadam ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus que deux couches...

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 20:22

Après la réfection de la toiture principale en 2012, il nous restait à réaliser la toiture du futur bureau et de la cave.

A l'origine ...

 

Approvisionnement du chantier

 

Début des festivitées : lancé de tuiles

 

Oh ! vous noterez la qualité de la charpente ...

 

Le calme avant la tempête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajustement de la pente du toit.

Nous avons baissé l'avant afin d'obtenir une pente de 40 %.

 

 

Mise en place de poutre de 8 x 16 cm en Douglas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Isolation entre les chevrons, au niveau des murs, avec un mélange chaux chanvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en place des plaques d'isoroof 22 mm

 

Aprés lattage : 1- démontage du toit de la cave, 2- nettoyage, 3- mise en place

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On en profite pour remplacer la poutre de linteau

Idem que précedament, mélange chaux chanvre

 

Pose des plaques d'Isoroof

 

Place aux finitions

 

Faitage du bureau afin de protéger le mur

 

Faute de solin en magasin, on les fabriques

 

Finition débordante

 

On laisse faire les pros ...

 

 

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 20:43

En ce 17 Septembre 2013, nous venons d'allumer la première flambé de l'hiver avec la nouvelle installation pour le poêle.

 

 

 

Rétrospective :

- hivers 2011/2012 : moyenne extérieur -2°C, moyenne intérieur 15°C avec un mini à 12°C. A noter qu'il n'y avez aucune isolation. 12 stères de bois utilisés

 

- hivers 2012/2013 : moyenne extérieur -1.5°C, moyenne intérieur 18°C avec des mini à 15°C, sur un hivers assez long. Installation de 10 cm de laine de bois au plafond, changement des fenêtres. 15 stères de bois utilisés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En vue d'une meilleur chauffe et d'une économie sur la quantité de bois utilisé, nous avons réalisé des modifications sur l'installation du poêle. Le grand changement est son décollement du mur de 60 cm qui permet également de le sortir de la cheminé. Mais également la suppression de la hôte décorative.

 

 

 

Premier bilan de la soirée : essai de flambé dite "rapide" en tirage constant avec juste le bois d'allumage et une buche. En une heure, passage de 16.9°C à 20,1°C.

 

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 20:21

Maintenant que la douche est fonctionnelle, une baignoire nous est totalement superflue. C'est pourquoi nous avons choisi de la démonter pour l'offrir aux moutons. 

 

D'un autre coté, cela nous fait plus de place pour les toilettes et nous avance pour le jour où on fera l'escalier pour l’accès à l'étage.

 

Une baignoire en fonte, ça pèse énormément ...!!!

 

Partager cet article

Repost0